Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Cela faisait trop longtemps que j’avais plus pris ma plume de rédacteur du cynorhodon pour écrire un éditorial. Par ces quelques lignes, j’entends remédier à ça.

Depuis mon dernier éditorial, le CNA et ses groupes ont été secoués par des événements de diverses natures. Autant le Groupe Vol à Voile que le groupe Vol Moteur se sont vu contraints de se séparer d’un appareil pour raisons financières. Deux accidents graves en autant d’années sur les plaines d’Areuse n’ont pas non plus aidé à stabiliser la situation. Et pour ne rien arranger, des conflits personnels ont éclaté dans les groupes.

Cependant, il semble qu’on arrive au terme de cette période turbulente, et il est temps d’envisager l’avenir dans un climat paisible, constructif, orienté vers l’avenir et à nouveau empreint de camaraderie.

Ainsi, le Groupe Vol Moteur envisage un renouvellement partiel de son parc de machines, avec notamment l’acquisition d’un appareil bon marché pour l’écolage, et a plus long terme d’une machine plus orienté vers le voyage, un compromis entre les robins actuels et feu le CLA.

Le Groupe Vol à Voile lui réfléchit à trouver une solution d’appoint pour remorquer, toute l’activité du groupe reposant désormais sur notre seul remorqueur EYO. Même si aucune décision n’est encore prise, les discussions vont bon train. On parle ainsi de remplacer le motoplaneur actuel par un plus puissant, permettant de remorquer des monoplaces, ou d’acquérir un MCR (écolight avec des capacités de remorquages proprement étonnantes).

Au niveau de l’équipement de la piste, on n’est pas en reste non plus, la piste 23 allant être équipée de barrières au niveau du petit chemin, afin de sécuriser le passage. Il faudra toutefois être vigilants à continuer de donner l’image d’un groupe ouvert, malgré nos barrières et clôtures.

Enfin, l’esprit de club qui s’était estompé ces dernières années fait un retour en force, avec l’organisation de nombreuses activités rassemblant un grand nombre de membres, tous groupes confondus.

Je pense que le CNA et ses groupes sont sur la bonne voie pour envisager l’avenir avec optimisme, même s’il est prévisible que les tracasseries administratives ne vont pas en diminuant. Fort heureusement, elles sont bien vite oubliées, une fois en vol.

Je souhaite à toutes et tous une excellente saison 2008 et à bientôt au terrain.

Florian

PS : Je ne le répéterai jamais assez, le Cynorhodon est ouvert à TOUS les membres du CNA, pas seulement ceux du GVVN. Envoyez donc vos récits de vols, articles traitant de divers aspects du vol, etc... Je comprends que le logo peut induire en erreur. Mais le planeur grattant un cumulus est l’illustration du jeu de mots qui a donné au Cyno son nom...